Selon le décret n°2012-004/PR du 29 février 2012 relatif aux attributions des ministres d’Etat et ministres, le ministre de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche met en œuvre la politique de l’Etat dans les domaines de l’agriculture, de l’élevage, de la pêche et de l’aquaculture.

Il définit et met en œuvre la politique en matière de santé des animaux et de promotion de la qualité des produits agricoles et alimentaires. Il participe à la définition et à l’animation de la politique de recherche agronomique, biotechnologique et vétérinaire.

Il élabore les programmes agricoles et définit les actions de développement agricole au plan national et au niveau régional. Il veille à l’amélioration de la productivité et à l’augmentation de la production vivrière et de la production pour l’exportation. Il poursuit l’amélioration du cadre juridique et institutionnel du développement agricole et rural et la professionnalisation des filières en vue de favoriser l’émergence de l’entreprenariat agricole et de nouvelles filières de production.

Il contrôle et évalue l’offre de services agricoles et améliore la qualité des services offerts aux producteurs en matière de vulgarisation-conseil, de formation, de recherche-développement et d’intrants agricoles et de promotion des organisations professionnelles agricoles (OPA) et de leur structuration au niveau local, régional et national.

Le ministre de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche prépare et met en œuvre le plan de développement des filières avicole, ovine et porcine ; il exerce la police sanitaire. Il s’assure de la qualité des produits de la pêche et de la pisciculture.

Il propose toutes les mesures susceptibles de garantir la sécurité alimentaire