• Accueil
  • Encore un pas vers l’opérationnalisation du fonds de garantie du PASA

Encore un pas vers l’opérationnalisation du fonds de garantie du PASA

Encore un pas vers l’opérationnalisation du fonds de garantie du PASA

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Le Projet d’appui au secteur agricole (PASA) a prévu, au niveau de sa composante 3, la promotion des instruments d’assistance financière aux bénéficiaires. L’objectif visé est d’améliorer l’offre et la demande en matière de services financiers ruraux afin d’assurer une meilleure portée économique et sociale au projet.

Quatre (4) mécanismes de financement agricole sont prévus et impliquent toutes les sources de financement du projet. Il s’agit du fonds compétitif, de la subvention (grant), de la subvention à coûts partagés (matching grant), lorsque la subvention exige une contrepartie de la part du bénéficiaire et du fonds de garantie.

 

Les trois premiers instruments financiers ont été intensément utilisés au cours de la phase initiale du PASA. C’est au cours de cette phase, qui a permis de financer et de former les promoteurs de microprojets, que les préalables à la mise en place effective du fonds de garantie du PASA ont été levés. Le fonds de garantie vient à point nommé,  au cours de la phase additionnelle du PASA,  pour soutenir les promoteurs expérimentés qui sont en quête de crédit pour porter à échelle leur entreprise.

Le Fonds de garantie constitue une des demandes permanentes des institutions financières qui n’acceptent pas de mettre en place du crédit rural en l’absence de garantie formelle. Il contribuera à compenser les risques « anormaux » pris par les institutions financières bancaires en faveur des groupes cibles qui développent des activités économiques dont la rentabilité est certaine. Il est mis en place par le projet pour faciliter le financement des promoteurs expérimentés qui développent des activités à rentabilité financière démontrée.

 

En vue d’assurer la gestion de ce fonds, le Ministre de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche et son collègue de l’économie et des finances ont signé un arrêté interministériel portant création, organisation et fonctionnement d’un comité chargé de la gestion du fonds de garantie du PASA. Ce comité a pour mission d’œuvrer à la bonne gestion du fonds de garantie.

 

De façon participative et sous réserve de la prise en compte des observations des membres du comité, le règlement intérieur a été adopté à l’unanimité.

L’atelier a ainsi pris fin sur une note de satisfaction du représentant du Secrétaire général du Ministre de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche, président du comité de gestion du fonds.  L’opérationnalisation du fonds de garantie du PASA s’annonce donc sous de bons auspices.