Engrais organiques : une Etude diagnostique visant l’amélioration des rendements agricoles au Togo

Engrais organiques : une Etude diagnostique visant l’amélioration des rendements agricoles au Togo

Partager sur :

Facebook
Twitter
LinkedIn

Il s’est ouvert un atelier ce vendredi 12 novembre 2021 à l’amphithéâtre du bloc administratif des trois ministères sis à GTA à Lomé à 7H00 pour la validation du rapport de l’étude diagnostique de la filière engrais organiques au Togo.

L’objectif de cette rencontre est de partager les résultats de l’étude diagnostique de la filière engrais organique au Togo et de recueillir des contributions des participants pour l’amélioration du rapport de l’étude.

Spécifiquement, il s’agira de : présenter le rapport issu de l’étude, recueillir les observations sur le fond et sur la forme du document, recevoir les contributions des participants en vue d’améliorer le rapport.

Aujourd’hui l’une des approches évidentes de la gestion efficace de la fertilité des sols est la disponibilisation et l’utilisation des engrais organiques. Malheureusement, La filière des engrais organiques est à l’état embryonnaire au Togo d’où l’importance de faire un diagnostic des différents maillons de la filière en vue de :

  • Identifier les acteurs de la filière et leurs relations ;
  • Établir l’analyse des forces, faiblesses, opportunités et les menaces de chaque maillon de la filière ;
  • Identifier les goulots d’étranglement qui freinent le développement de la filière des engrais organiques au Togo ;
  • Et faire un diagnostic à chaque maillon assorti d’un plan d’action inclusif.

« Face aux changements climatiques et à la baisse de la fertilité des sols due essentiellement à la faible utilisation d’engrais et à la forte pression foncière, il importe de recourir aux bonnes pratiques culturales par la gestion rationnelle de la fertilité des sols en valorisant les sources de matières organiques locales, a souligné le Directeur général de la centrale d’approvisionnement et de gestion des intrants agricoles (CAGIA), monsieur Nana Adam NANFAME

En étroite collaboration avec le Programme pour le développement rural et l’agriculture (ProDRA) de la GIZ, le ministère en charge de l’agriculture à travers la CAGIA a réalisé cette étude diagnostique de la filière des engrais organiques au Togo dans le but de promouvoir l’utilisation des engrais organique au Togo et de contribuer à l’amélioration des rendements agricoles.

 Pour monsieur EDOU Zombleou, coordonnateur du ProDRA GIZ, l’objectif global de cette étude est de réaliser un diagnostic exhaustif de la filière engrais organique au Togo afin de disposer des éléments nécessaires pour l’organisation et l’accompagnement des différents acteurs qui interviennent dans ladite filière .

Ouvrant les travaux, le représentant du ministre de l’agriculture, de l’élevage et du développement rural, monsieur TEZIKE Madadozi, secrétaire général, a souligné que :

« Pour accroître la sécurité alimentaire et la durabilité environnementale dans les systèmes agricoles, il faut adopter une approche intégrée de gestion de la fertilité des sols permettant d’augmenter au maximum la production végétale tout en réduisant au minimum l’épuisement des réserves d’éléments nutritifs et la dégradation des propriétés physiques et chimiques des sols, qui peuvent entraîner la dégradation des terres, y compris l’érosion du sol ».

    Effectuer une
    recherche