• Accueil
  • L’Etat a passé commande d’une importante quantité d’engrais pour couvrir la totalité des besoins des producteurs pour la campagne 2022-2023.

L’Etat a passé commande d’une importante quantité d’engrais pour couvrir la totalité des besoins des producteurs pour la campagne 2022-2023.

L’Etat a passé commande d’une importante quantité d’engrais pour couvrir la totalité des besoins des producteurs pour la campagne 2022-2023.

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

L’accès aux intrants agricoles garantit une grande productivité et des rendements agricoles meilleurs. Pour une agriculture togolaise désormais tournée vers la modernisation dans le contexte de la mise en œuvre de la feuille de route gouvernementale, le gouvernement ne ménage aucun effort pour mettre ces intrants à la portée des producteurs.

Depuis l’avènement de la crise sanitaire liée au Covid-19, on assiste à une flambée des prix des intrants agricoles notamment des engrais en raison des coûts de plus en plus élevés des matières premières et du FRET maritime qui entrainent des problèmes d’approvisionnement réguliers. Cette situation a provoqué une flambée des prix au plan mondial mais aussi  une grande pénurie dans la plupart des pays de l’Afrique l’Ouest.

Aujourd’hui, cette flambée des prix se trouve accentuée par la guerre entre la Russie et l’Ukraine ; deux pays qui sont de grands fournisseurs d’engrais en Afrique.

Déjà en 2020, le gouvernement avait anticipé sur cette situation pour permettre l’approvisionnement en quantité de ces engrais vendus à un prix subventionné de 12 500 F CFA le sac de 50 Kg. A ce prix subventionné, une grande quantité d’engrais a été mise  à la disposition des producteurs agricoles sur toute l’étendue du territoire national au cours de la campagne agricole 2021/2022 passée.

Contre toute attente, certains opérateurs privés ont, avec la complicité des producteurs, alimenter des réseaux de spéculations et de contrebande d’engrais chèrement acquis et hautement subventionnés par l’Etat togolais, vers certains pays de la sous -région mettant à rude épreuve la disponibilité des engrais indispensable à la production agricole.

Pour cette campagne 2022-2023, l’Etat a passé commande d’une importante quantité d’engrais pour couvrir la totalité des besoins des producteurs. Le déploiement des engrais commandés est en cours dans toutes les régions du pays.

Une prospection des prix pratiqués actuellement dans la sous-région ouest africaine, montre que ces prix sont extrêmement élevés.

Parlant de ces engrais commandés, il faut préciser que le coût de revient reste très élevé. Toutefois, conscient des enjeux et des objectifs visés par le gouvernement dans le cadre de la mise en œuvre de la feuille de route gouvernementale notamment en ce qui concerne l’amélioration des rendements et de la productivité agricole, le gouvernement prendra dans  la mesure du possible les dispositions nécessaires pour atténuer les effets de cette hausse des prix aux producteurs.

Sur la base de l’expression des besoins des producteurs en engrais au niveau de chaque localité, le ministère de l’agriculture, de l’élevage et du développement rural à travers la Centrale d’approvisionnement et de gestion des intrants agricoles (CAGIA) élabore un programme prévisionnel de mise en place des engrais pour toute la campagne agricole. La répartition des engrais dans chaque localité se fera sur la base des différentes productions.

Dans le contexte actuel de l’approvisionnement des intrants agricoles marqué par la flambée des prix sur le marché international, le Togo se doit de mener un combat sans merci contre la ruée spéculative sur les engrais telle qu’enregistrée au cours de la dernière campagne.

A cet effet, des contrôles stricts seront effectués aux frontières et beaucoup d’autres mesures draconiennes seront prises avec l’appui des forces de l’ordre et de sécurité pour endiguer les sorties de stocks hors de nos frontières.

Le gouvernement compte sur l’implication de tous  les acteurs du secteur agricole pour la réussite de la campagne agricole 2022-2023.